Présentation de Cap d'Ail
Cap d'Ail, une commune aux multiples facettes...

On a longtemps prétendu que le nom de Cap d’Ail venait de Cap d’Aglio, en raison de la tour d’abeille ou ‘tour d’aglio’, construite sur le territoire, qui pensait-on servait d’entrepôt aux apiculteurs de la région. La Tour que l’on retrouve sur les armoiries de la ville surmontée de trois abeilles rappelle cette légende. Mais il se trouve que la tour d’architecture sarrasine était en fait un ancien poste de garde de la Principauté de Monaco. Enclavée dans une propriété privée, on peut aujourd’hui l’observer depuis la route en contrebas. Une autre hypothèse avance que le nom de Cap d’Ail serait issu du niçois CAU DAÏ, le cap en forme de faux, profil qui se dessine lorsque l’on observe la côte depuis un bateau. Qui sait ? Cap d’Ail, jusqu’en 1860, était rattaché au Comté de Nice. C’est en 1908 que Cap d’Ail, qui dépendait de La Turbie, devînt une commune à part entière. En 1921, la ville fut classée station climatique. Elle connut, jusqu’aux années 1940, une période faste pendant laquelle d’illustres personnages séjournèrent (Les Frères Lumière, les Princes Russes exilés, Sacha Guitry, Lord Beaverbrook, Greta Garbo, Winston Churchill). Située à la porte de la Principauté, la ville jouit aujourd’hui d’une situation privilégiée et d’infrastructures modernes sur un site magnifique entre mer et montagne.
Naviguez plus facilement
Je m'inscris
Se souvenir de moi
Nos derniers articles
  • [Vendredi 21 Octobre 2016] BIJ

    Dans le cadre du partenariat entre le  SIVOM  de Villefranche-sur-Mer  et les agences  Pôle emploi de La Trinité et de Menton, le Bureau Information Jeunesse propose un appui pour les demandeurs d’emploi des communes du SIVOM de Villefranche-sur-Mer pour...

  • [Lundi 11 Juillet 2016] Séjours sportifs

    La mairie, en partenariat avec la Caisse d’Allocation Familiale des Alpes-Maritimes, propose depuis 2015 des séjours sportifs destinés aux adolescents.